JSB Handball
Actualités

Portrait : Romain CALIXTE

Romain, c’est le pote que tout le monde aimerait avoir. Toujours joyeux et de bonne humeur (sauf sur le terrain… parfois), la blague au bout des lèvres et l’éclat de rire qui suit… l’ambiance, c’est lui, pour mettre en boîte ses amis d’enfance (surtout P.D et M.CKB). Taille mannequin, souple et agile comme un tigre, un jeu de jambes digne d’un danseur de flamenco ou d’un carioca en plein carnaval, c’est le handballeur type doté d’une rage de vaincre au tir et un défenseur intraitable. Formé à la JSB, il a exporté son savoir quelques années durant dans des clubs D2 de l’Est de la France avant de revenir définitivement dans son club de toujours pour des titres gagnés avec assurance. Papa gâteau devant sa fille, il ne tarit pas d’éloge sur elle et il l’emmène déjà au gymnase pour admirer et suivre les pas de son illustre géniteur. Mais Romain, tout plaisantin qu’il est, sait garder la tête sur ses épaules et montrer un ferme caractère devant l’injustice et la connerie. Une marque d’intelligence qui complète le caractère d’un garçon plein de charme et qui «aime zot tout’».

Carte d’identité

Né le 9 février 1984 à Saint Benoît dans le quartier de Bras Canot City. Pour ceux qui ne connaissant pas ce lieu, c’est tout au long de la rive droite de la Rivière des Marsouins, avec des nombreux arbres fruitiers, des letchis, qui ont fait sa réputation.

Ton parcours au handball :

Formé au club de la JSB depuis mes 6 ans avec certains de mes dalons de l’équipe actuelle des seniors; puis, parti à l’ASPTT Nancy-Vandœuvre à ma majorité pendant une saison pour m’essayer au haut niveau métropolitain. Quatre saisons au SMEC de Metz qui depuis n’existe plus (et ce n’est pas de ma faute !)… et une dernière saison à Thionville. En résumé, ce fut pour moi, une bonne expérience handballistique pendant cette période… de froid… mais avec des gens chaleureux.

A refaire ta vie, tu la commencerais quand et comment

Je pense tout de suite aux années passées au lycée de Saint Benoît où j’aurais été un élève beaucoup plus attentif et studieux, au lieu de …Ce qui aurait certainement ouvert plus de portes dans ma vie professionnelle… ensuite ?? A la réflexion, le reste je le garderais car j’ai eu de beaux moments et souvenirs agréables que je ne regrette en rien, mais aussi des expériences difficiles et douloureuses qui m’ont forgé et endurci…

Ton meilleur souvenir entre potes

J’en ai eu tellement avec Pdalo et Matt CKB qu’il faudrait chercher les meilleurs. Après une rétrospective des nombreux faits et en procédant par élimination, je garderai les soirées White à la villa CKB !!! Mais les soirées parisiennes chez Matt avec Bonango c’était du lourd aussi … des choix vraiment difficiles !

Un événement mondial qui te touche

A vrai dire je te répondrai par un fait d’actualité récent, je te dirai le décès de Nelson Mandela. Un grand homme qui a su réconcilier et pardonner ce qui était de prime abord impossible à faire dans une nation où une minorité blanche dominait sans égard une majorité noire. Un nom : l’apartheid inventé pour ce seul pays qu’est l’Afrique du Sud.

Multi millionnaire tu donnerais 2% à qui

A tous les ti malheureux dans la misère, qui galèrent comme moi-même … et ensuite aux associations caritatives. Malgré mon apparence décontractée, j’avoue avoir souvent des pensées pour ceux qui sont encore plus malheureux que moi. Et cette question tombe à pic pour exprimer ce que je pense de tout cela vraiment.

Gourmet ou gourmand

Les deux, j’adore cuisiner, gouter et découvrir de nouvelles saveurs différentes et gourmand lorsque c’est bon je n’hésite pas pour le deuxième plat… Mais quand viendra le jour où j’arrêterai mes activités sportives, j’ai conscience qu’il me faudra faire de gros efforts dans ce domaine et réprimer mes envies de bonne cuisine. Ou.. alors là !!! je vous laisse imaginer ma silhouette.

Bonne ambiance dans le groupe JSB

Oui ça va beaucoup mieux que la saison dernière !!! En même temps c’était difficile de faire pire !!! Le seul bémol est l’arrêt de notre président et de sa femme dans les activités du club ; Cela me chagrine un peu …

Casanier ou sorties avec les copains

Avec le recul, j’ai fait pas mal de sorties avec mes amis, surtout après les rencontres de handball, et à un certain moment on se lasse un peu de tout cela. Fatigue ou sagesse, toujours est il que je suis devenu un peu plus casanier qu’autrefois… mais !! mais !! une sortie entre potes de temps en temps ça fait pas de mal !!!!

La JSB pour une finale gagnante

Pourquoi pas ??? en travaillant bien avec mes coéquipiers, en y mettant beaucoup de volonté, je pense que la JSB devrait passer. Ça va être dur comme chaque année mais à vaincre sans péril on triomphe sans gloire….

Un bécot à qui

A ma fille (Zoé) bien sûr !!!Même deux !!!