JSB Handball
Actualités

Portrait : Mathieu CHANE KAYE BONE

(N° 84). Dernier de la dynastie des Chane Kaye Bone ayant revêtu le maillot blanc de la JSB (en attendant la nouvelle génération), Mathieu a longtemps hésité après son apprentissage à l’école de handball du club, à endosser celui des seniors garçons, jugeant la place fermement acquise par Pascal Dalleau à l’aile droite. A tort. Car à l’aune de sa titularisation dans les sept majeur, il s’est aperçu que sa vitesse de course, sa technique, sa vista et son intelligence au tir étaient largement suffisants pour en faire un excellent élément. Plein d’humour, discret, modeste, il apprécie quand même d’entendre son fan club (qui peut affréter un bus de 52 places) en finale(s) au Stade de l’Est. Bon esprit d’équipe et fidèle au club, Mathieu n’a pas hésité à jouer récemment le match contre Château Morange où il s’est montré plus qu’à la hauteur de l’évènement, avec une tendinite douloureuse à l’épaule gauche. Au look de jeune cadre, il suit la mode masculine et sait la mettre sans exagération à son goût.

Carte d’identité

Je suis né à Saint-Benoit le 11 juillet 1984, ce qui fait de moi un presque trentenaire.

Ma compagne Elodie et moi avons eu un petit Maxime le 20 septembre 2012.

Je travaille chez France Télévisions Publicité, où je commercialise les espaces publicitaires de Réunion 1ère TV, Radio, Internet.

Ton parcours au handball

A noter que je n’étais pas destiné à faire du handball car j’étais gymnaste à mes débuts…. Ce qui me vaut d’ailleurs pas mal de railleries de la part d’un certain R.C et d’un certain P.D qui se reconnaitront et que vous reconnaitrez surement.

J’ai découvert le handball sur le terrain goudronné de l’école de Beaufond (USEP) avec mon père qui était instituteur…

Les valeurs que véhicule ce sport m’ont rapidement poussé à ouvrir la grande porte en fer qui sépare la salle de Gym de la JSB au 40×20 voisin.

Mon premier poste en poussin a été gardien de but, mais bon on va dire qu’avec ma grande taille, mes premiers entraineurs ont préféré me voir joueur de champ… C’est Mickael Najède, mon 1er coach, qui m’a formé au poste d’ailier, j’ai ensuite fait mes classes avec Richel et Marie-Lourdes SCF qui étaient entraineurs des benjamins, puis Kiki Mouniama en minime et cadet avec qui j’ai obtenu mes premiers titres championnat/coupe.

En 2002, je fais mes premier matchs en sénior avec Dominique Querrien. Cette même année, je perds ma 1ère finale face à Joinville au stade de l’Est..

En 2003 après mon bac, je pars à Toulouse pour les études et je vais y porter le maillot de du BOC 31 (national 3).

En 2004, je reviens à la Réunion et m’installe à Saint-Denis toujours pour les études. Cette année-là je signe à Prima en cours d’année et on joue une finale de coupe de la Réunion, qu’on perdra face à Saint-Gilles.

En 2005, je repars pour la métropole afin de terminer mes études.

En 2006, je reviens définitivement à la Réunion et Fernand Chane-Kune me propose de revenir au club.

La suite tu la connais Jean-Pierre… des voyages, des victoires, des titres, des défaites et surtout de très bon moments avec les potes.

Une fashion week à New York, tu signes

Mais voyons Jean-Pierre, les américains ont un cran de retard sur la mode… ils s’inspirent beaucoup des européens.

Donc, je signe plutôt pour la Fashion Week de Milan ou Paris…

Par ailleurs, New-York, reste pour moi un de mes plus beau périple. C’est une ville impressionnante et cosmopolite.

Papa gâteau

A ce qui paraît… En tout cas j’essaie de faire du mieux possible. Je dois d’ailleurs l’emmener très prochainement au gymnase car il marche, il court même et il a besoin de beaucoup d’espace.

Toujours accro aux nouvelles technologies

Je me suis un peu calmé à ce niveau car c’est très vite la ruine et maintenant j’ai d’autres priorités. Mais bon je me tiens quand même au courant de l’actualité.

Dans une autre vie, tu serais quoi

J’aurai été le clavier de ton ordi afin que tu ne poses pas cette question car je n’ai pas de réponse.

Ta plus grande joie… et déception avec la JSB

Mai 2010, ça te rappelle quelque chose !!! 1er titre avec les séniors après 2 finales perdues. Et ma plus grande déception reste ma 1ère finale perdue en minime après avoir mené tout le match contre Saint-Gilles les Hauts.

Fin mai, tes deux soirées sont réservées

J’aimerai beaucoup, d’autant qu’il pourrait s’agir de mes deux dernières soirée de mai …

Un texto à qui

A Elodie, qui s’occupe de notre fils le soir quand je suis au sport et qui me soutient quotidiennement dans mes activités. GRAND MERCI