JSB Handball
Actualités

Portrait : Marie Lisianne OULEDI

Lisianne (n° 53 sur la photo) a fait des kilomètres sur un terrain de handball ! A Saint André, en passant par Sainte Marie avant de poser son sourire, son bagage technique et son envie de gagner à Saint Benoît comme joueuse de confiance de Vincent Mathivet, ex coach, faut il le préciser, de Sainte Marie. Vous voyez le lien ? Dans sa famille (celle de Lisianne… bien sûr, c’est son portrait !) deux soeurs sont en activité sportive ?… au handball ! Gagné. Malheureusement, dans des clubs voisins… dont une est devenue coach. Ce qui présume des conversations familiales tournant sur le fonctionnement des clubs et des succès respectifs de chacune. Non ? Dans l’effectif bénédictin, Lisianne est devenue depuis deux ans, celle qui gère, tempère, accélère le jeu, marque, de sa tour de demi centre remplie d’expérience. Un rôle qui lui va comme un gant et reconnu par la pléiade des jeunes coéquipières qui l’entourent. Avec en prime un excellent esprit de camaraderie qui plaît aux dirigeants de la JSB. Qui pensent que son profil correspond exactement à celui de la joueuse type, recherchée. Et trouvée.

Carte d’identité

Je m’appelle Lisianne OULEDI, j’ai 34 ans et j’ai une petite fille de 8 ans qui fait 1.50m. Je vis avec mon conjoint Fabrice Mangataye, sportif très connu dans le monde du handball réunionnais et j’habite Saint André. Professionnellement, je suis animatrice socio culturelle pour une association de St André

Ton parcours au handball

Oulala ! j’ai commencé dès l’age de 12 ans a la Cressonnière avec comme premier coach une certaine Maryline BERNOT qui est une bénédictine (ndlr : formée à la JSB), ensuite j’ai fait mon ti parcours. Sélectionnée à plusieurs reprises dans les sélections jeunes de la Réunion. Très jeune, j’ai commencé à jouer avec les séniors avec lesquelles j’ai remporté la Coupe de la Réunion. Ti détour ensuite vers le HBF de St André avec lequel on a été championnes de la Réunion et vice championnes de N2 en métropole. Ensuite un bref ti retour a la Cressonnière et 4 ans passés a Sainte Marie. Et enfin, car je pense que je finirais ma saison ici, a la JSB, avec le titre de championne D2 l’année dernière et pour cette année j’espère pour nous la qualification en poule des as et la finale d’une coupe, pourquoi pas !!!!!!!!!

Ta radio préférée et le genre de musique que tu écoutes

Je n’écoute pas souvent la radio. Une exception pour RER, mais des fois j’écoute de tout

Si tu pouvais décider de ta vie tu serais qui ou quoi

Je serais moi même

Du genre romantique avec des fleurs, ou….

 Oui, très romantique avec tout que cela comporte comme environnement.

Comme tout bon parent l’avenir de ta fille te préoccupe

Oui, le futur de ma fille est très important pour moi et je fais tout pour que tout se passe bien dans sa vie. Qu’elle ne manque de rien et que sa scolarité se passe bien.

Toujours d’humeur égale, mais en colère tu es comment

Je suis très désagréable quand je suis en colère. Quand cela arrive, vaut mieux m’éviter. Mais, heureusement que ce n’est pas fréquent.

Un rêve qui revient souvent

D’avoir une grande maison où ma fille pourrait plus s’épanouir.

En deux ans, ton jugement sur la progression de ton équipe

La progression est énorme car les filles sont jeunes et s’investissent beaucoup. C’est la première fois, depuis que je joue dans une équipe et qu’en deux ans, aucun entrainement n’a été annulé. Cela prouve l’envie de bien faire, d’apprendre et de progresser de toutes les filles qui m’entourent.

Et les coachs, ils sont comment

On a le ying avec Jack et le yang avec Vincent. ils se complètent bien. Ils m’ont fait confiance dès mon arrivée et je les remercie.

Tu chuchotes quoi dans l’oreille de qui

Dans celle de ma fille : «arrête de parler» c’est une véritable pipelette !

Ti message de fin pour remercier toute la familly JSB pou zot soutien.

Un grand merci a Lyne et à Jimmy pour m’avoir fait confiance.