JSB Handball
Actualités

Portrait : Marie JEAN BAPTISTE

Marie (N°2 sur la photo) est la plus grande fille du groupe et elle dégage une certaine sagesse et une assurance dans ses gestes et ses déplacements. Pour faire le parallèle avec un certain slogan de l’époque mitterrandienne, je dirai une force tranquille qui correspond bien à son caractère. Très observatrice des autres, elle participe aux blagues, rit beaucoup. Animatrice des vestiaires ? Peut être. Par contre si on la sollicite en cas de besoin, elle va se plier en quatre pour aider son prochain. Je la devine, pleine de vie, protectrice, douce, aimante avec ses proches (à la question posée à Bertrand sur le comment de sa nouvelle vie, un trouble s’était emparé de lui… signe d’une affirmation contenue mais réelle sur son bonheur). Sur le terrain, Marie est l’arrière redoutable avec des qualités physiques importantes qui lui sont utiles aussi bien en défense qu’en attaque. Elle qui, techniquement peut prendre appel de n’importe quel pied pour déclencher des missiles que les gardiennes ont du mal à arrêter. Une des meilleures scoreuses de ce championnat féminin réunionnais. Vous dire son apport positif au groupe !

Carte d’identité :

Marie JEAN BAPTISTE, 22 ans.

Maman heureuse d’une petite fille qui se prénomme Marion et je travaille comme assistante administrative.

Ton parcours au handball :

J’ai commencé le handball à l’âge de 8 ans environ au Sporting club de Sainte-Marie avant de m’expérimenter dans divers clubs locaux. Parallèlement à mes études, j’ai ensuite eu l’honneur de pouvoir participer à diverses compétitions en métropole dans le cadre annuel des Inter-comités et avec le Pôle Espoirs…. Après une petite coupure nécessaire à la naissance de ma fille, j’ai rechaussé les baskets pour une saison au sein de l’équipe bénédictine. Une reprise qui est bien difficile.

Epanouie et heureuse :

Aujourd’hui je suis une maman et une femme comblée. Je peux rien demander de mieux, je m’épanouis chaque jour dans mon travail et auprès de ma petite famille et pour combler le tout, j’ai un groupe d’amies exceptionnelles que je retrouve aux entrainements toujours pour des éclats de rire… et le travail sportif.

Le plus merveilleux souvenir de jeunesse :

Des souvenirs de jeunesse, j’en garde plein la tête, les uns et les autres sont tous aussi merveilleux pour moi. Mais ces 3 années passées au Pôle espoirs seront pour moi à jamais inoubliables car durant cette période j’ai appris à connaitre des personnes formidables et ces années m’ont vraiment fait grandir.

Sur une île déserte, tu emmènerais qui et quoi :

Je n’ai même pas besoin d’y réfléchir j’emmènerai juste ma fille et mon très cher compagnon Bertrand. Et pour vivre… que d’amour, du bonheur et d’eau fraîche. D’abord. Ensuite on avisera pour une culture bio pour notre fille.

Quelle sensation d’être grande au handball :

Est-ce un avantage ou un inconvénient je ne serais trop le dire, il faut juste savoir faire bon usage de ce qu’on a.

(Ndlr : pour ce qu’on voit et apprécie, c’est un usage plus que positif !)

La JSB en Poule des As, c’est pour cette saison :

Je ne m’avancerai pas sur ce pronostic, laissons les choses se faire, prenons chaque match comme une finale et on pourra peut être réaliser nos objectifs. En tout cas je suis super satisfaite de notre équipe il y a vraiment des filles de qualité, donc c’est a nous de faire le reste.

Un coucou à qui :

Je souhaite avant tout remercier profondément nos fidèles spectateurs ainsi que les dirigeants qui donnent vraiment le meilleur d’eux-mêmes pour ce club et enfin un gros bisou à mes coéquipières.